Le jeu de la musique

Éditeur QUARTANIER (LE)
Collection : Polygraphe
Paru le
Papier ISBN: 9782896983353
Numérique - Epub Sans protection ISBN: 9782896983360
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782896983377
Offrir en cadeau numérique
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours

Un garçon se suicide dans un terrain vague d’Hochelaga-Maisonneuve où souvent il passait la journée étendu au soleil et la nuit à faire des feux. Il s’est levé un matin d’août et s’est pendu à un arbre. Des amis lui survivent. Ils portent sa mémoire et continuent à vivre, à lutter, à aimer, confrontant les amours du présent à ceux du souvenir. Ils racontent les erreurs, les amis perdus, les peurs, les quelques victoires et les explosions de révolte.   Il y a les enfances isolées, les hommes violents, la dépression, les années d’humiliation, d’insatisfaction à trop travailler pour trop peu. Il y a les chicanes et les ruptures, entre amis, entre femmes. Mais il y a la vie qui surgit aux endroits les plus inattendus, l’amour encore, la beauté et l’espoir. Et il y a le jeu – le jeu des histoires, le jeu de la musique, et tous ces moments où nous sommes enfin réunis.   Depuis l’enfance dans l’Ontario français jusqu’aux squats punks de Californie, en passant par le Montréal des années 2010 tel que vécu par un groupe d’amis composé de militants, de marginaux, de féministes, d’étudiants et de chômeurs qui rêvent d’écrire, Le jeu de la musique est un appel, une ode à la vie et à l’amitié, adressée à celles et à ceux qui ressentent toute la violence du monde, au point parfois d’avoir envie de mourir.

Les libraires craquent

  • Un coup de coeur par la librairie Exèdre (l')

    Notre libraire Audrey recommande fortement ce livre !

  • Les libraires conseillent (octobre 2017) par la librairie Les libraires

    « Œuvre romanesque prenant les traits d’un recueil de nouvelles, Le jeu de la musique s’impose par sa construction solide et habile, ses personnages riches et vrais et un style assurément maîtrisé. Et à la clé une charge émotive incontestable. On osera le dire : Le jeu de la musique pourrait bien être le grand roman d’une génération. »
    Denis Gamache, Au Carrefour (Saint-Jean-sur-Richelieu


  • Commenté dans la revue Les libraires par Victor Caron-Veilleux, librairie Livres en tête

    Rarement un livre ne m’aura autant bouleversé que celui-ci. Avec cette œuvre, on a affaire à un roman par nouvelles qui explore la vie de quelques protagonistes d’une même bande d’amis. Le point d’ancrage de tout le récit est le suicide d’un des leurs. Se déploie une panoplie de personnages qui doivent continuer à vivre alors que le poids de leurs erreurs, leurs blessures, leurs lourdes aspirations, leurs amitiés déchues et leur liberté les engloutit dans l’apathie. Ces individus esseulés trouvent leur existence sublimée par la plume réaliste, crue et sensible de Clermont. D’un squat anarchiste californien, on passe à la crise étudiante de 2012 pour dépeindre toute la violence et l’aigreur d’une même génération. Le souffle de ce livre y est affolant, impossible de s’en sortir indemne. Néanmoins, une beauté aveuglante ressort de ce récit que je catégoriserais, bien humblement, de chef-d’œuvre.

Mentionné dans ces thématiques

Les libraires vous invitent à consulter

Stéfanie Clermont : De belles nouvelles

Par publié le

Une obsédante bombe mélancolique. C’est ce que j’ai pensé au sortir du livre Le jeu de la musique de Stéfanie Clermont, nouvelle auteure, nouvelle voix, nouvelle exaltation littéraire pour moi – et j’en suis sûre, pour le lectorat qui suivra le tempo de ses mots; des frissons dans l’échine, le cœur en apesanteur. Cap sur la naissance d’une fiction riche et singulière à surveiller de très près.

La 34e édition du Salon du livre de la Côte-Nord

Par publié le

Envie de prendre le large vers la Côte-Nord? C’est ce que vous propose la 34e édition du Salon du livre de la région qui commence demain pour se poursuivre jusqu’au 29 avril. L’événement a lieu au Cégep de Sept-Îles et annonce plus de 210 activités pour petits et grands. Sous la présidence d’honneur de l’auteure, animatrice et chroniqueuse Claudia Larochelle, le Salon accueillera plus de 150 maisons d’édition et 78 auteurs dont Michel Rabagliati, Florence K, Stéfanie Clermont, Patrick Senécal, G

Le retour du Combat des livres!

Par publié le

En ce 23 avril, Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, le réseau Les libraires a l’immense plaisir de vous annoncer son partenariat avec le Combat national des livres diffusé sur ICI RADIO-CANADA PREMIÈRE durant l’émission radiophonique Plus on est de fous, plus on lit! animée par Marie-Louise Arsenault du lundi au vendredi de 13h à 15h. Dans plusieurs chaumières, on regrettait la disparition de ce combat épique qui cherchait à coups d’arguments et de débats costauds à déterminer un li

Stéfanie Clermont remporte le prix Adrienne-Choquette 2018

Par publié le

C’est le touchant recueil Le jeu de la musique (Le Quartanier) qui a reçu cette année le prix Adrienne-Choquette de la nouvelle. Honneur bien mérité puisque ce livre, le premier de l’auteure Stéfanie Clermont, emprunte des voix puissantes qui hantent son lecteur bien après l’écho. « Ces lieux tranquilles où vivre et mourir en paix, il n’y en a presque pas. Il n’y en a presque plus. Et moins il y en a, moins on se souvient de cette autre vie, celle qui commence dans le ventre et qui éclate dans

Stéfanie Clermont remporte le Prix du CALQ de la relève à Montréal

Par publié le

Des quatre candidats retenus pour le Prix du CALQ (Conseil des arts et des lettres du Québec) de la relève à Montréal, c’est l’auteure Stéfanie Clermont qui l’emporte pour son recueil de nouvelles Le jeu de la musique publié aux éditions Le Quartanier en août dernier. Déjà bien médiatisé, ce livre n’a cependant pas rejoint tout son public puisqu’il comporte assez de qualités pour espérer qu’il rejoigne le plus grand nombre possible de lecteurs et de lectrices. Premier livre de cette auteure mon

Les jours fantômes

Par publié le

C’est un truc qui s’ouvre quelque part entre la tête et le cœur. Une brèche. Et si je peux me permettre : ce n’est pas vrai que c’est par là qu’entre la lumière. C’est par là qu’elle en sort. Le plus souvent il n’y a rien à faire. La joie nous quitte, lueur liquide s’écoulant en rigoles, devenant un long ruisseau visqueux, impossible à endiguer, qui se déverse dans le néant de l’implacable drain des jours perdus. Ni tout le sport ni toute la dope ni toutes les nuits à danser ni les téléséries

Dévoilement des finalistes du Prix des libraires 2018!

Par publié le

La liste préliminaire a été dévoilée en novembre dernier. Depuis, nous attendions impatiemment la liste des finalistes. En compagnie des libraires qui composent les différents comités du Prix des libraires du Québec, la porte-parole Fanny Mallette a annoncé ce jeudi 1er février à la librairie De Verdun à Montréal les noms des oeuvres finalistes dans chacune des catégories adultes : roman, poésie, essai, bande dessinée. Tous les libraires du Québec sont maintenant appelés à voter pour couronner u

Les finalistes du Prix du CALQ de la relève à Montréal 2017

Par publié le

  Nous connaissons maintenant les finalistes du Prix du CALQ (Conseil des arts et des lettres du Québec) – Œuvre de la relève à Montréal 2017. Deux des quatre œuvres mises en lice sont les livres Le plongeur (Le Quartanier, octobre 2016) de Stéphane Larue et Le jeu de la musique (Le Quartanier, août 2017) de Stéfanie Clermont. « Je pensais pas que j’avais en moi un texte qui puisse parler à autant de gens », dit l’auteur Larue en entrevue à La Fabrique culturelle. Effectivement, son roman a fa

Les livres préférés de 2017 de l’équipe de Les libraires

Par publié le

L’équipe de Les libraires, à la revue comme à la coopérative, est composée, vous vous en doutiez sûrement, de grands lecteurs. Des livres, on en possède par milliers et on ne sait plus où les ranger; des livres, on en lit par centaines au courant d’une année; des livres, on en mangerait même pour le petit déjeuner. Et chaque année, nous aimons nous torturer un peu en nous soumettant au difficile exercice de ne choisir, chacun, que trois titres parmi nos préférés. Voici donc l’heureux résultat de

Dévoilement des listes préliminaires du Prix des libraires du Québec 2018

Par publié le

Le dévoilement s’est fait aujourd’hui au Salon du livre de Montréal. Audrey Martel, la libraire lauréate du Prix d’excellence 2017 de l’ALQ, a procédé à l’annonce de la liste préliminaire des quatre catégories du Prix des libraires du Québec, celles de l’essai québécois et de la bande dessinée québécoise et hors Québec étant venues cette année s’ajouter à celles de la poésie québécoise et du roman québécois et hors Québec. Les finalistes, quant à eux, seront connus au début du mois de février 2

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres